CCI de Carcassonne

Chambre de Commerce et d’Industrie de l'Aude
Menu

Les Présidents

De 1802 (date de la création de la Chambre) à 1836, la Chambre de Commerce a été présidée par les Préfets. Le premier fut le Préfet du Roy qui administra le Département de l'Aude de 1802 à 1806. 

Puis vinrent :

Le Baron Trouvé, qui demeura à la tête du Département du 22 juin 1803 au 05 octobre 1816 et se distingua particulièrement dans la défense de l'économie audoise et l'appui qu'il ne cessa d'apporter à l'industrie du drap, très florissante à Carcassonne pendant cette période. Il a écrit un excellent ouvrage sur « les Etats Généraux de la Province du Languedoc et le Département de l'Aude ».

 

  • GROMOT de FOUGY, du 27 septembre 1816 au 24 février 1819
  • Baron Charles de DIDELOT, du 25 février 1819 au 18 juillet 1820 
  • ANGELIER, du 19 juillet 1820 à septembre 1824 
  • Comte Armand du BEAUMONT, de septembre 1824 au 18 juillet 1827
  • Baron ASSELIN, du 18 juillet 1827 au 5 août 1830
  • Baron DEJEAN, du 19 août 1830 au 15 août 1832 
  • Baron de FERGET, d'août 1832 au 30 octobre 1832
  • Guillaume TEISSIER, du 8 novembre 1832 au 3 février 1834 (qui créa la première Caisse d'Epargne et de Prévoyance de Carcassonne)
  • Gabriel DELESSERT, du 12 février au 22 septembre 1834
  • Baron BOULLE, du 22 septembre 1834 au 21 octobre 1836. 


Le premier président élu par les ressortissants de la Chambre de Commerce fut M. FONSES, qui assura ses fonctions pendant 20 ans de 1836 à 1856, et qui à l'instar de ses prédécesseurs, s'appliqua à développer l'industrie du drap et à étendre son rayonnement à travers le monde (en Orient en particulier où la qualité de la production drapière de notre ville était très appréciée). M. FONSES et sa Compagnie ont été à l'origine du passage par Carcassonne de la ligne de chemin de fer Océan - Méditerranée, qui dans le projet initial devait passer par Castres - Saint Pons ; - De la lutte contre le libre-échange ; - De la réglementation du travail des enfants dans les fabriques.

Les successeurs de M. FONSES furent :

M. Pascal LIGNERES (de 1857 à 1861 et 1864 à 1865) grâce à qui furent créés à Carcassonne : une succursale de la Banque de France et ses premiers magasins généraux. Il aida beaucoup à la construction de la ligne de chemin de fer de Carcassonne à Quillan.
M. Louis AYNARD, de 1862 à 1863, de janvier à juin 1868, et mai 1869 à 1884, banquier de Carcassonne, qui encouragea l'industrie audoise pendant la guerre de 1870.71, en vue de l'approvisionnement des armées. Sous son impulsion, la contribution de la Chambre de Commerce à la souscription pour la libération du territoire de l'occupation prussienne s'éleva à 22 000 F or.
M. AYNARD dont la grande préoccupation fut la qualité de la production locale, créa à Carcassonne un enseignement industriel pour le tissage des laines en faveur des contre - maîtres, ouvriers et chefs de maison désireux de se perfectionner.
M. Eugène CASTEL (de 1866 à 1867), qui présida à l'exposition industrielle et des Beaux-Arts de Carcassonne de 1867 qui eut d'ailleurs un certain retentissement.
M. Jacques STAGE (de janvier 1884 à février 1889), qui organisa un cours gratuit de langues vivantes -anglais, allemand- pour les jeunes gens se destinant au commerce.
M. Auguste BORREL (février 1889 à décembre 1897) : Installation du réseau téléphonique interurbain « Sète à Bordeaux en 1895 et du - réseau urbain en 1896 ; - Interdiction de la vente des vins artificiels.
M. Antoine DURAND (de 1898 à 1904) : Création d'un cours de comptabilité commerciale ; - Construction d'un réseau téléphonique urbain à Lézignan et d'un circuit téléphonique interurbain Carcassonne - Lézignan - Narbonne ; - Etude très pertinente sur la réforme de l'impôt des boissons ; Projet de M. DREVET pour l'établissement d'un chemin de fer électrique Bourg-Madame, Montlouis, Axat ; - Construction d'un circuit téléphonique Carcassonne - Sète ; - Rapports de M. Joseph GENIE sur la législation des boissons et spiritueux, les fraudes de la mévente des vins.
M. Paul DREVET (de 1905 à 1922) : - Lutte contre la fabrication artificielle des vins, obtenus avec des raisins secs, du sucre ou d'autres matières fermentescibles nuisibles à la santé ; - Défense des vins du Midi. Il a été en particulier le promoteur de l'Office des Vins, pour la création duquel il avait groupé dans une action commune, les sept Chambres de Commerce du Midi viticole ; - Agrandissement de la gare de l'Estagnol à Carcassonne et de celle de Limoux ; - Amélioration des relations téléphoniques (Carcassonne - Narbonne, Carcassonne-Perpignan et Carcassonne - Castelnaudary - Mazamet), automobiles (de Quillan à Foix, Quillan à Montlouis, Quillan à Belcaire, Carcassonne à Mazamet, Carcassonne à Laure), par eau (amélioration de la navigation sur le canal du Midi et raccordement des voies navigables au chemin de fer). - Achat de l'immeuble et des meubles de l'ancien évêché où est actuellement installée notre Compagnie Consulaire ; - Proposition de création de syndicats patronaux professionnels, dans le cadre local, régional et national ; - Encouragement aux cours commerciaux de langues étrangères, de comptabilité, de dactylographie et sténo ; - Création du « Comité du Vin dans les hôtels » ; - Encouragement du commerce avec nos colonies et avec l'étranger ; - Propagande en faveur de la Cité ; - Contribution à la création d'un Office des Transports du Sud-Ouest ; - Création d'une commission de constatation du cours des vins à Carcassonne, à laquelle la CCI avait demandé que soient associés les représentants de la viticulture ; - Emission de petites coupures de 1 F et 0,50 F pour 1 400 000 F (pendant et après la guerre de 1914.18) ; - Encouragement aux œuvres de préapprentissage et enseignement professionnel.
Pendant la guerre, M. DREVET multiplie les démarches pour assurer en même temps que les expéditions de vins, le ravitaillement de la région. Il a placé notre département au premier rang de l'industrie électrique dans la région méridionale.
M. Joachim ESTRADE (de 1923 à 1936), qui a réalisé dès 1899 (alors qu'il ne faisait pas partie de la Chambre de Commerce où il est entré en 1904) le premier transport d'énergie électrique à longue distance.
En 1891, il créa la Société Méridionale des Transports de Force pour l'alimentation des villes de Carcassonne et Narbonne. Construction :
- En 1900 de l'usine St Georges près d'Axat (1ère centrale des Pyrénées) ;
- En 1914 de l'usine de Gesse en amont de St Georges. Pendant la guerre, l'usine de Gesse contribua à l'alimentation de la Poudrerie de Toulouse, grâce à la réalisation en 3 mois d'une ligne de transport entre Gesse et Bélestat ; - En 1917 de l'usine d'Escouloubre, puis construction du barrage de Puyvalador, d'une capacité de 10 millions de m3 qui a permis de régulariser toutes les usines d'aval.
M. ESTRADE a été le fondateur de la Société d'électro-motoculture pour le labourage électrique et celui des stations fluviales et du frigorifique de Nissan pour la fabrication du pur jus de raisin frais. Créateur en 1934 d'une Coopérative de laiterie-fromagerie et en 1935 de la SA pour la diffusion et la vulgarisation des emplois de l'électricité et dont le but est de travailler à la coordination des problèmes techniques, économiques et psychologiques qui se posent en vue d'une diffusion « ordonnée » du service de l'électricité. Le nom de Joachim ESTRADE occupe une très grande place dans l'histoire de l'électricité pyrénéenne et de l'électricité tout court.
M. Prosper CAPELLE (de 1937 à 1941)
M. Joseph GENIE (de 1941 à 1961)
M. James DUCELLIER (de 1961 à 1967)
M. Henri FIORIO (de 1967 à 1970)
M. Raymond AURIOL (de 1970 à 1976)
M. Jacques TALMIER (de 1976 à 1998), avec qui s'est ouverte l'histoire contemporaine de la CCI de Carcassonne, qui depuis 1985, à la demande du Président J. TALMIER et avec l'autorisation du Gouvernement, est devenue : La Chambre de Commerce et d'Industrie de Carcassonne-Limoux-Castelnaudary

M. Georges ANTECH (de 1998 à 2002)
M. René ESCOURROU (de 2002 à 2009)
M. Jean CAIZERGUES (depuis septembre 2009)

CCI Aude

Siège de la CCI Aude

3 boulevard Camille Pelletan
CS 30011 - 11890 Carcassonne Cedex
Tél : +33 (0)4 68 10 36 00
Fax : +33 (0)4 68 10 36 02
Accès-Carcassonne

Horaires

Du lundi au vendredi
8h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h30

Antenne de Limoux

Avenue du président Allende
11300 Limoux
Tél : 04 68 31 10 91 Limoux

Antenne de
Castelnaudary

287, avenue J.Fourastié, ZI en Tourre
11400 Castelnaudary
Tél : 04 68 23 08 78 Castelnaudary

Partenaires et réseaux